Auteur Sujet: Présentation "tardive"  (Lu 2440 fois)

Hors ligne Nestor

  • Scotché
  • *****
  • Messages: 922
  • Sexe: Homme
Présentation "tardive"
« le: 16 février 2013 - 22:48:29 pm »
Bonjour à tous,
Je me décide à présenter mon installation PAC:
- Maison de 1980 en région lyonnaise, altitude 200m, température de base - 10°
- Conso fuel antérieure chauffage + ECS = 2200 l/an
- Prévue à l'origine pour PAC , c a d radiateurs largement dimensionnés.
- 1.5 niveau 130+60 m²
- Déperditions à 0°  = 6 KW = bonne isolation.
- PAC Aqualis 2 35H installée en 2009.
- Relève de chaudière, en fait la PAC couvre 99% des besoins.
- Production ECS avec chaudière, histoire d'épuiser mon stock de fuel !!!
- Schéma hydraulique hyper simple, la chaudière est récente et basse température, ce qui arrange bien, et je n'aime pas trop les V3V.
- Quelques options de bon sens pleinement assumées:
      - Pas de VMC, les huisseries s'en chargent.
      - Pas d'antigel = pas d'ennuis de fuites 
      - Pas de nettoyage  ni rinçage du circuit chauffage = pas de cochonneries baladeuses
      - Pas de contrat d'entretien..
      - Pas de changement de contrat EDF , je reste à 6 KW et ça va très bien ...avec un minimum de discipline.
- Résultats:
      - Conso annuelle 4900 KWh + 250 litres fuel pour ECS.
      - COPA = 2.85, ce qui me semble correct pour une maison de 1980.
      - Retour sur investissement = environ 4.5 ans
- J'envisage de remplacer mon circulateur de PAC (150W) par un circulateur classe A (45w), ce qui me fera gagner 500 KWh/an
- ITOW m'a permis de réduire mes démarrages PAC de 90 à 30 par 24 heures; j'ai passé le différentiel d'étage de 2° à 5°, sans              incidence sur le confort (radiateurs fonte)
- Je m'étonne toujours des clients ITOW qui s'acharnent à optimiser COP, etc, etc et paient des abonnements EDF "faramineux", certains représentent 30% de la facture !!!!
- J'attend avec impatience l'appli ELF sur Raspberry Pi, ce qui m'évitera un PC à plein temps.

Encore merci à ELF et à tous les participants à ce super forum qui m'est de grande utilité.

Nestor

PS:
Pour le COPA, je l'ai déterminé avec mes consos (antérieurs et actuelles) et surtout avec mon outil Excel qui, moyennant la connaissance de:
- L’histogramme des températures quotidiennes sur la saison de chauffe.
- Les données constructeur de la PAC, assez détaillées en ce qui concerne CIAT.
- Les données du local , déperditions et loi d'eau.
Me donne:
- Les DJU ( facile !!)
- Les déperditions annuelles
- La conso PAC annuelle
- Le COPA
- Le COP réel  f(T ext et T départ) cohérent avec celui donné par ITOW
- Et met en évidence l'importance énorme de la conso circulateur...





Pourvu que ça dure !!

Hors ligne Thierry34220

  • Très assidu
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
Re : Présentation "tardive"
« Réponse #1 le: 18 septembre 2021 - 11:10:54 am »
 ^-^ Nestor

Je n'avais jamais lu cette présentation que je te remercie d'avoir faite. (J'ai fait aussi la mienne). Tout comme MHz ou ELF ou encore d'autres, je vais régulièrement "espionner" les graphiques des autres.  :D

Je n'ai pas de doute sur tes compétences et la lecture de ton sujet montre que tu as bien "optimisé" l'affaire. Il est normal que tu aies plus de cycles que moi vu nos diffuseurs et surtout demandes de chauffages différentes.

Cependant, je constate que ta PAC fait souvent rapidement un cycle de dégivrage après démarrage. Et ça c'était pareil pour moi au début que je l'avais.

M'inspirant de l'expérience de MHz (sur chaleur terre), j'avais baissé beaucoup la consigne de début de dégivrage, de -5° à -13° ou 14° avant de ramener à -11° par prudence tout de même (moins d'1/3 de l'évapo ayant une fine couche de givre) mais aussi celle de fin (de +20° à 0 puis à +5°) aujourd'hui largement suffisants. Tout cela car je constatais aussi grâce à itow qu'elle pouvait produire encore correctement avant de dégivrer et que au dessus de 0 en fin de dégivrage, il n'y avait plus de givre .

As-tu essayé cela ? Y a t-il tant de givre que ça sur l'évapo lorsqu'elle se met en dégivrage ? Cela te permettrait d'allonger encore les cycles et donc diminuer encore le nb de démarrages du CP sans peut-être modifier le confort de ta maison. (Cela m'étonnerait que tu n'aies pas la main là dessus, peut-être y es-tu intervenu, ce qui n'est pas visible en l'absence de sonde sur l'évapo, proche de la sonde machine).

Vu l'endroit où tu habites, il est possible que ton évapo givre plus que le mien mais je constate qu'avant de dégivrer pour toi, ta PAC produit encore ! (T°sortie qui monte toujours, et écarts entre sortie et entrée stables, que ce soit en nov 2020 à T° <6° avec probablement de l'humidité et même du 10 au 12 janvier derniers par T° négatives d'environ -5°)

Je vois bien les dégivrages bien que tu n'aies pas installé de sonde au bas de l'évapo. Je ne connais pas ton modèle ni sa régul mais l'observation de tes courbes de conso elec m'amène à envisager l'hypothèse du temps d'attente (arrêt du CP puis inversion V4V ) avant les cycles de dégivrages et un temps d'attente après bien entendu.

Si tu vois mon CR, tu constateras que pour ma part j'ai été contraint de supprimer le temps d'attente avant (à cause d'un dysfonctionnement) mais j'ai gardé celui d'après (malgré le conseil du technicien de chez Carel que je remercie pour sa disponibilité) que j'ai même allongé pour éviter les "faux départs" ((je crois que j'explique ça dans la dernière partie de mon CR).

Pour moi, qu'elle dégivre "en pleine course" (sans arrêt du CP) ne me plait guère, mais c'est comme ça depuis mars 2018 et jusque là, pas de bruit anormal, juste un pschit. J'économise au moins un démarrage du CP (au début du dégivrage) quant au reste du circuit. Pour toi, tu n'as pas besoin de modifier ce paramètre là,puisqu'elle dégivre à chaque fois, ce qui n'était pas le cas chez moi (voir mon CR)

Je m'arrête là, je voulais juste te faire part de mon expérience et partager mes observations.

Au vu de ce que tu m'as apporté lors de mes problèmes, je te devais bien ça ! Ceci dit, une PAC installée en 2009 et fonctionnant comme la tienne est probablement déjà amortie depuis longtemps.

Bien à toi, Bon week end

TThierry  :salut:


Hors ligne Nestor

  • Scotché
  • *****
  • Messages: 922
  • Sexe: Homme
Re : Présentation "tardive"
« Réponse #2 le: 18 septembre 2021 - 11:51:17 am »
 ^-^ Thierry,
Merci de tes commentaires de pro...
Pour ma part je suis nul en thermodynamique, et depuis 2009 n'ai rien changé aux paramètres de ma PAC , sauf augmenter le différentiel d'étage, et remplacer le circulateur par un circulateur classe A !!

Concernant le dégivrage, jusqu'en 2019 ma PAC dégivrait "dans la foulée" et je trouvais ça très bien ...
En 2019 , je crois,  une intervention de CIAT gratuite et préventive d'un incendie , s'est aussi soldée par une mise à jour de soft, et depuis je n'ai plus AUCUNE option concernant le dégivrage.

Concernant la T de début de dégivrage , je veux bien essayer de bricoler la saison prochaine.

OUI, ma PAC est largement amortie, elle m'avait couté 8589 € pose comprise en 2009  auxquels il faut soustraire 3494 € de crédit d'impôts !!
Merci encore de tes suggestions pleines de bon sens.

Nestor :salut:
Pourvu que ça dure !!

Hors ligne Thierry34220

  • Très assidu
  • ***
  • Messages: 184
  • Sexe: Homme
Re : Présentation "tardive"
« Réponse #3 le: 21 septembre 2021 - 20:37:55 pm »
 ^-^ Nestor

Je suis allé voir tes graphiques en mai 2019 et au début de l'hiver suivant. On voit la différence (voir PJ) : il y a maintenant manifestement arrêt du CP avant le dégivrage et probablement après (ça se voit sue les pics de conso elec un peu plus écartés). Ca te fait certes un démarrage supplémentaire de CP mais à mon avis fatigue moins la V4v (enfin intuitivement d'après moi).

Sur Chaleur Terre MHz avec sa Technibel (Toulouse) dégivrait dans la foulée et son compresseur apparemment ne s’arrêtait non plus après, mais il disait avoir souvent des alarmes (avec arrêts?) HP.

Quant à Bubus, il avait instauré ce délai d'attente (pour équilibrer les pressions) avant le dégivrage car il entendait des bruits inquiétants lorsqu'elle dégivrait dans la foulée.

Comme tu peux le voir les deux types de fonctionnement existent...

Quant à moi, je n'ai pas eu le choix, j'avais ton fonctionnement au départ. Mais le problème (je l'avais constaté avant d'avoir itow), c'est que le premier dgv se passer normalement mais dès le éè, le CP "oubliait souvent de démarrer (il y avait un microclignotement de celui-ci et la PAC sautait cette étape pour passer aux 30" de ventilation qui ont lieu à la fin du dégivrage. Donc, ça finissait par s'accumuler, on a jamais compris pourquoi, c'est pourquoi on a supprimé le "délai d'attente" avant et dégivré dans la foulée. Par contre, j'ai pris l'initiative de garder et même d'allonger de 1 à 3mn le délai d'attente aorès le temps que la T° de la sonde ext de la PaC redescende suffisamment malgré une temporisation entre démarrage pompe et CP ramenés à 20" au lieu de 60". (J'ai un BT de 150L en // qui n'a pas le temps de tout évacuer)

Ca fonctionne très bien comme ça depuis 3 hivers et en 5 ans pour 1500€ et 300€ de BT, je suis largement rentré dans mes frais !

Mais le vrai sujet était la T° de consigne du début du dgv et apparemment tu n'as plus accès aux paras à moins qu'on te file le code de l'installateur et surtout les paramètres.

Car d'après tes 2 courbes d'eau qui continuent de grimper (mais il convient quand même de vérifier la quantité de givre sur les ailettes de ton évapo qui doit de mon point de vie faire la moitié maxi pour en laisser passer encore), il me semble qu'elle pourrait dégivrer un peu plus tard, (en abaissant la T° de début de dégiv de qq degrés) elle mettrait pas bcp plus de temps à le faire fondre ce givre, tu aurais des cycles un peu plus longs et peut-être un meilleur COP. Quant à la T° de fin de dégivrage (avec une sonde placée plutôt en bas de l'évapo) 5 ou 8° suffisent largement ! Car à 20 comme c'était chez moi, je te laisse imaginer la T° du haut de l'évapo.

Mais comme on dit, le mieux est l'ennemi du bien,
alors double ceinturon et doubles bretelles plus parachutes divers, pourquoi pas ?


Bonne soirée

 :salut: